Le venin d'abeille

La composition du venin est complexe et reste encore incertaine voire incomplète, mais on connait ses éléments majeurs (jusqu'à 65 éléments chimiques) par les méthodes de biochimie analytique.
Le venin liquide se compose d'eau (environ 85%), car celle-ci est un très bon « véhicule » pour les autres substances appelées toxines contenues dans le venin. Il possède aussi des composants volatils (2 à 3%) : ce sont eux qui contiennent tous les acides (formique ou méthanoïque).
Il contient aussi de l'acide formique, de l'acide chlorhydrique et de l'acide orthophosphorique responsable de la douleur cuisante que l'on ressent lorsque le venin est injecté.
En ce qui concerne les micro-éléments, le venin contient particulièrement du fer, de l'iode, du kalium, du calcium et du magnésium.
Les protéines et les peptides composent environ 80% de la matière sèche et contiennent les substances biochimiques et pharmacologiques les plus actives.
Des enzymes sont aussi présentes car certaines permettent au venin de rentrer plus profondément dans les tissus.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site