Le pollen

Les grains de pollen sont produits dans les étamines des fleurs. Ils contiennent les cellules sexuelles mâles des plantes.
En plus du nectar, les abeilles qui butinent récoltent du pollen sur les fleurs avec ses brosses, elle transmet ce pollen à sa bouche qui le travaille avec sa salive. Les pinces des pattes en font des pilules qu'elles placeront dans les corbeilles. Les râteaux empêcheront les pilules de tomber lorsque l'abeille rentrera à la ruche pour déposer son précieux chargement.

                            

On peut voir cette poudre fine compactée sur les pattes arrière des ouvrières sous la forme de deux petites pelotes, de couleur variable selon la source végétale.
Les abeilles n'utilisent pas directement le pollen qu'elles récoltent des fleurs, mais elles le transforment en un autre produit connu sous le nom de "pollen d'abeille". Cette transformation est effectuée en ajoutant du nectar et différentes enzymes aux pollens récoltés. Il est essentiel au fonctionnement des glandes hypopharyngiennes de l'ouvrière et indispensable pour leur nourriture.
Une butineuse transporte de 8 à 29 mg de pollen selon l'espèce de plante visitée (en moyenne de 14 à 20 mg).

                         
Une alvéole renferme en général une vingtaine de pelotes, ce qui correspond à la quantité nécessaire pour nourrir une larve d'ouvrière. Les alvéoles à pollen sont disposées à la périphérie du couvain. Il faut de 20 à 30 kg de pollen par année pour nourrir une bonne colonie d'abeilles.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site